Prothèse Dentaire

Prothèse


La prothèse est une spécialité de la chirurgie-dentaire qui a pour but de réhabiliter la fonction et l'esthétique, lorsque la dent est délabrée ou absente.

De la prothèse fixée à la prothèse amovible, de la prothèse unitaire à la prothèse plurale, en passant par la prothèse implantaire, cette rubrique a pour but de présenter les différents types de prothèses réalisables au cabinet.


Après une perte importante de substance dentaire, ou pour combler un édentement, un traitement prothétique peut être envisagé. L'objectif du traitement prothétique est avant tout de restaurer la fonction et l'esthétique. Ainsi, le patient retrouve un confort masticatoire, phonatoire proche de sa dentition initiale.

On distingue la prothèse fixée (inlay, onlay, couronne, bridge) de la prothèse amovible (partielle ou complète), ainsi que de la prothèse sur implants (PIP).

La prothèse fixée : couronne, bridge, inlay / onlay

Une couronne dentaire est un élément prothétique conçue pour remplacer l’ensemble de la partie visible de la dent. La couronne dentaire recouvre alors toute la dent et la consolide. Elle peut être réalisée en céramique, avec ou sans armature métallique, ou en métal.

Les inlays et les onlays sont des restaurations prothétiques qui remplacent une petite partie de la dent, de façon esthétique.

Enfin, lorsqu’il manque une ou plusieurs dents, ces dernières peuvent être remplacées par un bridge (ou pont dentaire). Un bridge est un "pont" qui s’appuie sur les dents voisines.

L’inconvénient majeur est de tailler les dents voisines pour s'en servir de support, et donc de les fragiliser. Pour les édentements unitaires, il est possible et parfois préférable d'avoir recours à l'implantologie.



La prothèse implanto-portée

Quand une prothèse est supportée par un implant, on parle de prothèse implanto-portée. Dans le cas d'une prothèse unitaire ou d'un bridge, la connexion entre la prothèse et l'implant se fera à l'aide d'un pivot implantaire

Dans le cas d'une prothèse complète implanto-retenue, la rétention se fera à l'aide de dispositifs adaptés qui feront le lien avec l'implant.



La prothèse amovible : partielle ou complète

Une prothèse dentaire amovible complète (PAC) remplace toutes les dents d’une mâchoire et s’appuie simplement sur la gencive. Au maxillaire, elle possède une bonne rétention.

En cas d'édentement ancien, la prothèse complète mandibulaire peut avoir une rétention faible du fait d'un manque d'os. La mise en place de plusieurs implants pour retenir la prothèse complète est une bonne solution thérapeutique pour augmenter la rétention.

Une prothèse amovible partielle remplace une à plusieurs dents, et prend appuis sur les dents résiduelles (à l'aide de crochets). La rétention dépend du nombre de dents résiduelles et de la qualité du tissu de soutien (parodonte).



Combien de temps dure la réalisation d'une prothèse amovible ?

La réalisation d'une prothèse amovible impose plusieurs rendez-vous.
Au cours d'une première consultation, le chirurgien-dentiste évalue la situation et vous propose un devis, qui est à adresser à votre mutuelle.
Après acceptation du devis par le patient, des empreintes sont réalisées, envoyées au laboratoire de prothèse qui confectionne un porte empreinte sur mesure.
De nouvelles empreintes, plus précises (appelées empreintes secondaires), sont réalisées, ainsi que la prise de teinte des dents présentes et l'enregistrement de l'occlusion des dents.
Dans une quatrième consultation, le chirurgien-dentiste essaye un modèle en cire de la future prothèse, confirme le choix de la teinte des dents avec le patient et apprécie l'esthétique et la bonne adaptation des futures prothèses. Après validation du patient, la prothèse est terminée au laboratoire et posée. Un rendez-vous de contrôle permet de régler les petits soucis qui peuvent survenir après la pose des appareils (comme les aphtes par exemple).