Parodontologie

Parodontologie


La parodontologie est une discipline de la chirurgie-dentaire qui va s'intéresser au parodonte, le tissu de soutien de la dent.
Le parodonte est composé en surface de la gencive, et en profondeur de l'os (os alvéolaire) et du système d'attache de la dent.


Les maladies parodontales

Les maladies parodontales sont des maladies d'origine bactérienne (microbienne) qui affectent et détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents (le parodonte). D'intensité variable, elles peuvent survenir chez le jeune et l'adulte, ou dans des états physiologiques particuliers (grossesse, stress intense).

Les signes caractéristiques des maladies parodontales

Les saignements au brossage, les saignements spontanés, l'accumulation de plaque bactérienne et de tartre au niveau des dents, les mobilités des dents sont autant de signes caractéristiques d'une maladie parodontale active.

En fonction de la sévérité de l'atteinte, le chirurgien-dentiste va mettre en oeuvre une thérapie parodontale qui permettra de stabiliser l'évolution de la maladie, et si possible de réparer les atteintes.

Questions-Réponses

Qu'est-ce qu'une gingivite ?

La gingivite est le stade débutant de la maladie parodontale. C'est une maladie réversible, qui est liée à une accumulation importante de plaque dentaire (à la suite d'un brossage dentaire inadéquat).

La gingivite se caractérise par une gencive gonflée, très rouge, saignant au brossage ou spontanément.

Qu'est-ce qu'une parodontite ?

La parodontite correspond à un stade avancé et irréversible de la gingivite : la destruction concerne les tissus plus profonds du parodonte, et elle peut aboutir à la perte des dents (mobilité accrue, déchaussements).

A quoi sert le détartrage ?

Le détartrage sert à éliminer le tatre, un dépôt bactérien minéralisé, qui se situe au-dessus et en-dessous de la gencive. Pour les personnes à faible risque parodontal, un détartrage est réalisé tous les ans à la visite de contrôle. Pour les personnes à risque parodontal modéré, le détartrage est réalisé tous les 6 mois au cours de la séance de maintenance parodontale. Enfin, pour les personnes à risque parodontal élevé, la fréquence du détartrage peut être abaissée à 4 mois.